JE FAIS MA LISTE ET JE M'Y TIENS

Publié par Retour o Naturel le

Mon dicton "Aller en courses le ventre plein". Faites le test vous verrez vous cèderez moins à la tentation. 

Je fais ma liste et je m'y tiens. Ce n'est pas faire preuve de radinerie et encore moins être frustrée. C'est seulement poser un cadre et le respecter. L'excès, comme dans n'importe quel autre domaine, est à proscrire.

Je dis ça comme si c'était simple. Croyez moi j'ai eu du mal à m'éduquer. Fervente adepte du pousse caddie sans but précis. Quand j'ai commencé à faire mes menus je n'allais plus en courses. J'ai fait le choix de laisser le poste à Monsieur. Je sais que ce n'est pas du tout son truc. Moins il y passe de temps mieux c'est. Génial, pour respecter la liste il n'y a pas mieux que d'être pressé de finir. En général il y allait le vendredi soir après le boulot. 

Aujourd'hui, lui ou moi, en famille, ça dépend. Mais je dois avouer que je prends plus de plaisir à faire les courses. J'ai découvert les producteurs locaux, le vrac et les achats groupés en ligne (prochain billet). C'est un univers différent. La note peut vite grimper alors la liste, on s'y tient^^

Ce n'est pas parce qu'il y a une promotion sur un produit qu'il faut l'acheter. Les promotions déclenchent chez nous un mécanisme assez étrange. Une chose à laquelle nous n'avions même pas pensé se transforme inconsciemment en "besoin" à la vue des ristournes. Réflexe à avoir, tracer son chemin et se tenir à sa liste de départ. Sauf bien sûr s'il s'agit d'un produit de consommation courante à la maison (Team j'aime les bons plans^^). À quoi bon encombrer ses placards ? Si ce n'est pour s'ajouter une charge mentale. Moins il y en a plus c'est rapide à ranger, quel gain de temps et d'énergie. 

C'est dingue de faire un article sur la "dé-consommation". Il y a des années en arrière c'était la norme. En regardant un peu autour de soi, dans le pays à côté ou simplement dans la maison d'à côté, des personnes ne savent même pas ce qu'elles auront dans l'assiette le soir venu. Je suis reconnaissante d'avoir ce que j'ai. J'ai la chance de programmer mon Menu sur plusieurs jours. J'aime me le rappeler en l'écrivant et en le lisant. Je ne veux plus entacher cette chance par une consommation à outrance assortie à du gaspillage alimentaire. Oui, nous connaissons tous ce discours mais à quand le changement? 

Mon Menu n'est pas qu'un simple listing de plats. Mon Menu m'aide à éviter les excès. 

 


Partager ce message



← Message plus ancien